Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vendredi 31 mai à 20h30

Concert Trompette et Orgue
Duo Hormê

Et la participation des élèves de notre école communale.

Oeuvres des 17ème et 18èmes siècles :

  • Stanley
  • Balbastre
  • Télémann
  • Bach
  • Purcell
  • Torelli

Libre participation.

 

Le mot du Président

Nous avons réussi à reconstituer une belle équipe ayant la volonté de relever de nouveaux défis et nous comptons sur votre présence à ce concert et sur votre soutien sous la forme d’adhésion ou de don à l’Association.
Une « Cuvée de l’Eglise », excellent Sauternes, est également proposée.

Pauline Chabert

débute ses études musicales par l’apprentissage du violon et du piano avant de découvrir l’orgue, en 1997, dans la classe de Françoise Dornier à Paris. Ses études d’orgue se poursuivent au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés (94) dans la classe d’Éric Lebrun, où elle obtient une médaille d’or en juin 2005. Elle se perfectionne ensuite au Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse de Toulouse dans les classes de Michel Bouvard et Jan Willem Jansen, et obtient en octobre 2008 le Diplôme Supérieur mention Très Bien. Titulaire de l’orgue Cavaillé-Coll de l’église Saint-Martin-des-Champs à Paris de 2002 à 2006, Pauline Koundouno-Chabert assiste, depuis 2005, Jérôme Chabert à la Cathédrale d’Agen. Titulaire du Diplôme d’État pour l’enseignement de l’orgue depuis juin 2008, elle est actuellement professeure à l’Institut Marc de Ranse – musique sacrée – d’Agen (47) et à l’Ecole de Musique de Fleurance (32). Les concerts qu’elle donne régulièrement sur les plus grands instruments témoignent d’une grande virtuosité et d’un immense talent.

Jean Pradère

Débute l’apprentissage de la trompette à l’âge de 9 ans. Après une formation musicale au Conservatoire Régional de Toulouse dans la classe de Jean-Pierre Canihac, il se produit au sein de diverses formations comme l’Orchestre Symphonique des PTT à Paris, l’Ensemble Orchestral Confluence à Orléans et l’orchestre symphonique « La symphonie du Trocadéro » à Paris.
En 2021, il intègre les projets LabOpéra des Hauts-deSeine à Courbevoie avec le chœur et l’orchestre SEIN’OPÉRA sous la direction de Laurent Brack (La Traviata en 2021, Carmen en 2022).
Sa recherche permanente sur la qualité de son jeu lui permet de se produire également en soliste dans un répertoire baroque qu’il affectionne particulièrement. Il s’est ainsi produit en duo ou trio avec soprano et orgue dans les régions Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Midi-Pyrénées, Centre-Val-de-Loir, Provence-Alpes-Côte-d’Azur.